Infoscience

Report

Applicabilité de l'enrobé drainant sur les ouvrages d'art du réseau des routes nationales

Certaines réserves sont apparues concernant la mise en place de revêtements en enrobé drainant sur les ouvrages d'art du réseau des routes nationales suisses. La susceptibilité supposée accrue de ces ouvrages aux variations de température a été l'élément principal entravant l'application de l'enrobé drainant en surface des ponts. Néanmoins, l'emploi d'un revêtement drainant sur un pont peut se justifier pour maintenir la sécurité du trafic lorsque la chaussée est mouillée ou pour des raisons de réduction du bruit. L'objectif de la présente étude a été d'évaluer l'applicabilité de l'enrobé drainant sur les ouvrages d'art en analysant le comportement hivernal du pont sur l'Arnon situé sur le km 10.050 de l'autoroute A5. Plusieurs sondes de mesure de température ont été installées à diverses profondeurs sur et dans le pont ainsi que dans la partie hors pont. Un appareil de mesure du rayonnement solaire et infrarouge a été installé sur un portique à proximité du pont en plus des sondes actives de surface induisant le déclenchement des alarmes lors d'un risque de gel. Les données ont été récoltées pendant deux hivers et utilisées dans un outil de modélisation prédisant l'évolution des températures de surface dans des situations extrêmes à partir des événements réels observés. L'emploi de cet outil a permis d'analyser un éventail de situations particulières.

Fulltext

  • There is no available fulltext. Please contact the lab or the authors.

Related material