Infoscience

Student project
n/a

Under-Urbia. Un nouveau développement pour l'espace souterrain Montréalais

Le souterrain de Montréal, ou "ville intérieure" est l'un des réseaux les plus complexes et étendus au monde. Il fait plus de trente kilomètres et constitue une véritable ville sous la ville. Son développement organique découle d'initiatives privées et publiques, en lien étroit avec des facteurs politiques et économiques. Privé de planification d'ensemble, ce réseau n'a jamais été approché dans sa globalité comme un système autonome et a longtemps été considéré comme un prolongement de la ville de surface. Fondé principalement sur l'activité commerciale, il joue le rôle de l'espace public absent dans le contexte montréalais. Une réflexion préliminaire s'est donc engagée à l'échelle urbaine afin de mieux appréhender la morphogenèse de ce milieu, et d'anticiper ses possibles évolutions. Le concept de la Generated Layer se base sur la définition de cet espace urbain intérieur et continu afin de déterminer le comportement de cette couche de ville aux propriétés singulières. Cette typologie urbaine s'affirme dans notre approche comme ressource, pour densifier, programmer, connecter et pour puiser l'énergie souterraine. Extensible dans toutes les directions, son impact à la surface est réel, traduisant ainsi une nouvelle direction urbaine, du "bas vers le haut". Notre intervention se localise au point d'origine de l'extension du réseau vers le Sud du centre-ville de Montréal. Partant de la gare centrale, elle évolue à travers une logique opportuniste d'occupation des parcelles vacantes du quartier. Le projet s'engage dans une réflexion sur l'espace public intérieur basée sur la circulation et la lumière. C'est une structure spatiale qui exploite le volume souterrain, proposant ainsi une alternative de densification et une régénération du tissu du quartier.

Related material