Infoscience

Student project
n/a

Quartier de la gare à Morges: stratégie de densification et de mobilité urbaine (VD)

Depuis quelques décennies, le paysage suisse subit de profondes mutations sous l'effet d'une urbanisation non-maîtrisée. Les centres-villes se vident au profit des zones périphériques en entraînant des problématiques touchant la mobilité et l'environnement. Il s'agit dès lors d'engager de nouvelles stratégies en terme de développement urbain dans lesquelles densité et mixité sont réunies afin d'inverser la tendance à l'étalement actuel et d'amorcer une dynamique de retour en ville. Les friches ferroviaires présentent de réelles opportunités en terme de densification et de requalification urbaine. Leur surface et leur localisation proche des centres et des interfaces de transport confèrent à ces lieux des qualités indéniables qui n'attendent qu'à être exploitées. Préoccupée par ces divers enjeux centraux, l'agglomération Lausanne-Morges a élaboré une stratégie de planification qui met en évidence le potentiel de densification de ces vides; le plateau ferroviaire de la gare à Morges est l'un des sites révélés par cette étude. Le projet explore les possibilités de densification de cette dernière strate de la partie Sud de la ville par un "dispositif de blocs" présentant une mixité programmatique importante et propose une redéfinition des espaces publics. Le quai de la gare est réinterprété comme un élément connecteur des sites stratégiques en frange du rail et induit une revalorisation de la mobilité douce en ville. Ce fragment urbain reconnaît son appartenance à une échelle régionale et cherche à créer de nouveaux rapports entre la ville et le rail, deux univers qui jusqu'ici s'ignorent.

Related material