000128980 001__ 128980
000128980 005__ 20190411115518.0
000128980 037__ $$aSTUDENT
000128980 245__ $$aEl Hub (Liban)
000128980 269__ $$a2008
000128980 260__ $$c2008
000128980 336__ $$aStudent Projects
000128980 500__ $$aCote: 2008.030
000128980 500__ $$aArchive: MEM.1/4 autre, MEM.2/4 autre, MEM.3/4 autre, MEM.4/4 autre, CD.1/1
000128980 500__ $$aGroupe de suivi: Dietz Dieter (dir. pédagogique); Gilot Christian (prof.); Blättler Ralph (maître EPFL); Moystad Ole (expert)
000128980 500__ $$aProfesseur responsable de l'Enoncé: Dietz Dieter (ENAC IA ALICE)
000128980 500__ $$aEnoncé théorique de master: La mer, notre meilleure voisine. Une alternative aux transports publics libanais.
000128980 520__ $$aLe Liban, zone sinistrée, présente les problématiques typiques des pays aspirant à la reconstruction: la quasi inexistence d'un état souverain, l'absence de planification, la prolifération chaotique des intérêts privés, l'incompétence des organes vitaux constituant la ville. Dix-sept ans de guerre ont empêché le Liban de suivre les prises de conscience de l'aménagement du territoire et l'éveil écologique, qui se généralisent au même moment en Occident. Ce qui marque la particularité du Liban est sa volonté d'adhérer à la société de consommation, même en temps de guerre. Les choses ne se font donc que partiellement et/ou anarchiquement. Un des exemples les plus significatifs est l'utilisation à l'excès de la voiture dans un pays où les structures routières sont peu planifiées et chaotiques. La voiture prend possession des espaces extérieurs. Les véhicules envahissent les trottoirs. Les friches sont transformées en parking. Voitures privées, taxis, services, bus, camions commerciaux … les routes sont saturées. La zone côtière, où réside la majorité de la population libanaise, ne présente pas la place nécessaire à l'extension des infrastructures routières. L'état ne dispose que de très peu de terrain exploitable. L'urbanisation libanaise se définit comme une jungle d'intérêts privés, intérêts aussi divergents que les dix-huit communautés qui forment ce petit pays. Les espaces publics ont disparus. Le pays est paralysé et fragmenté. Nous développons un système de transport public alternatif. Nous évitons l'utilisation des routes. Nous connectons les différentes entités Libanaises. Nous espérons réunir les ethnies grâce à un service commun.
000128980 6531_ $$agénie civil et transports
000128980 6531_ $$abâtiment maritime ou fluvial, chantier naval, port
000128980 6531_ $$anouvelle construction
000128980 6531_ $$aaménagement du territoire, urbanisme, insertion urbaine
000128980 6531_ $$aarchitecture, construction, technologie, génie civil
000128980 6531_ $$adéveloppement durable
000128980 6531_ $$abéton
000128980 6531_ $$amétal
000128980 6531_ $$apréfabriqué
000128980 6531_ $$azone industrielle
000128980 6531_ $$amer, océan
000128980 6531_ $$aBeyrouth
000128980 6531_ $$aRas Hammoud
000128980 6531_ $$aMoyen-Orient
000128980 6531_ $$aLiban
000128980 6531_ $$aAsie
000128980 700__ $$aGurtner, Léonard
000128980 700__ $$aKaram, Frédéric
000128980 85641 $$uhttps://library.epfl.ch/master-dissertations$$yConsultable sur demande à la Bibliothèque de l'EPFL / Offered in consultation at the EPFL Library
000128980 8564_ $$iEXTERNAL$$uhttps://archivesma.epfl.ch/2008/030/$$xPUBLIC$$zn/a
000128980 8564_ $$iEXTERNAL$$uhttps://archivesma.epfl.ch/2008/030/web/vignette.jpg$$xICON$$zn/a
000128980 8564_ $$s3501$$uhttps://infoscience.epfl.ch/record/128980/files/vignette.jpg$$zTHUMBNAIL
000128980 909CO $$ooai:infoscience.tind.io:128980$$pGLOBAL_SET$$pENAC
000128980 909C0 $$0252316$$pSAR$$xU10594
000128980 909C0 $$0252402$$pLABA$$xU11188
000128980 909C0 $$0252389$$pALICE$$xU11533
000128980 937__ $$aSAR-STUDENT-2008-029
000128980 970__ $$a2008-030/SAR
000128980 973__ $$aEPFL$$sPUBLISHED
000128980 980__ $$aSTUDENT$$bMASTERS