Infoscience

Student project
n/a

Contraste et transition entre ville et campagne: maîtriser l'extension de la ville par l'agriculture urbaine (Le Havre, Seine-Maritime, F)

Située dans l'estuaire de la seine, une des six zones prioritaires de développement de la France, la ville du Havre s'est engagée depuis quelques années dans de grands projets. A l'heure où le patrimoine construit obtient une reconnaissance “centre ville” classé au patrimoine de l'UNESCO et où le port s'ouvre sur de nouvelles perspectives (port 2000), il convient d'envisager de façon durable le développement territorial de la ville et de la communauté d'agglomération havraise dans son ensemble. Comme dans la plupart des villes moyennes et grandes du pays, la tendance naturelle est à l'étalement urbain. Je propose donc d'engager à travers le projet, sur le plateau Nord-Ouest de la ville, une réflexion sur la mise en place de limites d'expansion de la commune. Cette entreprise viendrait accompagner et renforcer la cohérence des démarches de la ville en matière de renouvellement urbain (Loi SRU). Elle se doit aussi de répondre à des nécessités programmatiques réelles : un millier de logements, et notamment l'implantation d'un pôle médical et d'une desserte des quartiers Nord par le tramway. Il s'agit d'organiser un échange positif entre le milieu urbain et le milieu rural, deux entités longtemps considérées comme antagonistes. C'est à travers une perspective paysagère que le projet propose d'organiser cette transition en faisant de l'agriculture urbaine un outil qui permettrait à la fois de : - mettre en place une structure unificatrice dans un tissu périphérique hétérogène et chaotique; - revaloriser le statut de l'agriculture périurbaine autant du point de vue spatial, que social et économique; - créer une nouvelle attractivité pour des quartiers en marge de la ville avec l'apport de grands programmes. Il s'agit là d'offrir la campagne à la ville et la ville à la campagne sans les perdre toutes les deux.

Related material