Infoscience

Student project
n/a

De la construction en brique massive. Le cas du logement urbain à Winterthur (ZH)

La brique est un matériau dont on sous-estime le potentiel et qui est d'ailleurs souvent mis en œuvre sans que toutes ses qualités soient exploitées. Solide, avec des grandes qualités formelles, disponible presque partout, la brique est un matériau local qui mérite qu'on s'en occupe. La brique, l'élément de base des principes constructifs qui existent depuis des millénaires, est devenue un matériau caché (sous l'isolation) et un matériau de revêtement quelconque. Ce travail s'interroge sur la manière dont on construit en brique à notre époque. Il s'agit de dépasser le schéma répandu du simple ou double mur en brique avec isolation, des types de construction qui n'exploitent pas toutes les qualités de la brique. Y a-t-il des alternatives aux systèmes de construction en couches dissociées? Quel est le potentiel de la construction monolithique? Comment construit-on aujourd'hui un mur en maçonnerie apparente qui satisfait aux exigences de nos temps? La brique est un matériau exigeant et contradictoire, elle ne se prête pas à toutes les formes architecturales. La brique nous demande de réfléchir à son rôle dans la construction et à la nature même de cette construction. Elle nous pose la question de la vérité constructive et celle du revêtement. Le but était de développer un mode de construction en brique apparente qui pourrait être appliqué de manière générale. Un mode de construction en brique qui réunit solidité et beauté. Un mode de construction qui trouverait sa place parmi les autres modes de construction, un mode de construction qui permettrait à la brique de retrouver sa place dans nos villes. C'est donc un programme général, le logement urbain en Suisse, qui donne les conditions (climatiques et économiques) et doit servir d'exemple pour tester le potentiel de ce mode de construction.

Related material