Infoscience

Student project
n/a

Ségrégation de l'espace. Quel avenir pour le township sud-africain: bidonville ou ville bidon (Mamelodi, Pretoria, Afrique du Sud)?

Aujourd'hui, l'Afrique du Sud est à un tournant de son histoire car si la politique de ségrégation de l'espace a enfanté un urbanisme planifié, la réalité des quartiers informels qui prolifèrent en périphérie ( et désormais à l'intérieur même de la ville) transforme incontrôlablement son paysage. A Pretoria, l'idéologie de la ségrégation et la politique de l'apartheid sont inscrites dans la morphologie de la ville. La ville du développement séparé des Blancs et des Noirs. Le township est la plus «belle» illustration de cette politique dans ce quelle impose par sa segmentation, où la ségrégation sociale se traduit dans la ségrégation spatiale. Face à l'architecture de l'apartheid et la ghettoïsation, ce projet de master, de relogement pour les plus démunis du township de Mamelodi, propose d'explorer les pistes contemporaines de réintégration territoriale. L'objectif est double, il s'agit dans un premier temps d'offrir de meilleures conditions de vie aux habitants, mais aussi de promouvoir le paysage du township. Car nous croyons profondément que le développement du quartier dépendra de la capacité des nouveaux programmes à changer l'image que les habitants ont de leur propre lieu de vie. Le logement est un processus ou une activité qui précède les phases de planification et de constructions, et qui va beaucoup plus loin que la simple propriété d'un bien. Le logement n'est ni une commodité, ni un produit. Le projet ne concerne pas seulement l'élaboration d'un certain nombre de maisons, mais plutôt la mise en place de tout un environnement qui fournit un toît, du travail, de l'éducation, des loisirs, un certain nombre de services. L'habitat repousse ses propres limites, au-delà de ses murs, le projet devra répondre à un certain nombre de besoins physiques, psychologiques, sociaux, sensoriels.Trouver un nouveau modèle de développement urbain, transformer le township en un quartier mixte de densité moyenne.Car au-delà des enceintes de la ville de Pretoria, l'anarchie a gagné peu à peu laissant de nouveau en marge les plus démunis de la société. Offrir une autre alternative entre bidonville et ville bidon !

Related material