Infoscience

Student project
n/a

Franchir la barrière ferroviaire. Réaffectation de l'ancienne ligne Renens-Flon (Lausanne, VD).

L'étalement urbain et les réseaux de transport engendrent de nombreuses conséquences sur le territoire. Ce sont notamment les sites ferroviaires, initialement installés en dehors des agglomérations, qui s'avèrent aujourd'hui problématiques, car entourés par une agglomération grandissante. Ces sites représentent souvent une barrière infranchissable à l'échelle de la ville. La désaffectation progressive des sites ferroviaires et industriels entre Renens et Lausanne et la planification d'une nouvelle halte REV (Régio Express Vaudois) à Malley permettent de densifier la ville sur elle-même, de solidifier la structure urbaine autour d'un réseau de mobilité performant. Partant de l'hypothèse qu'en réaffectant la ligne ferroviaire Renens-Flon en promenade de mobilité douce, l'espace initialement impénétrable, engendré par la ligne Renens-Flon et la ligne Renens-Lausanne, peut être aisément intégré au tissu urbain. Cette "promenade ferroviaire" constitue un élément essentiel du réseau de mobilité douce de l'agglomération Ouest lausannoise. En liant les points névralgiques du transport en commun - les gares CFF de Lausanne et de Renens et la halte REV de Malley - elle permet d'irriguer la zone entre-rails et les quartiers de part et d'autre du système ferroviaire. Ce travail propose donc de vérifier l'hypothèse par rapport au périmètre de la nouvelle halte REV de Malley.

Related material