Infoscience

Student project
n/a

Interprétation d'une architecture de montagne. Un programme hôtelier pour une nouvelle identité (Haute-Nendaz, VS)

D'espace de subsistance, la montagne est progressivement devenue un espace de loisirs et de résidence. Cette évolution inscrit la modernité au cœur des territoires alpins. La station de Haute-Nendaz souffre de son gigantesque développement touristique. Les lourdes infrastructures dimensionnées pour les pics de Noël et de février (hébergement, sport, consommation, détente) connaissent des problèmes de rendements sur l'année. Face au problème des «volets clos», le projet propose une structure hôtelière mixte, trois et quatre étoiles, agrémentée de salles de conférences et d'un wellness. Plutôt que de reprendre l'architecture traditionnelle, adaptée aux besoins d'une population rurale plus qu'internationale, le choix est fait d'élargir le contexte à l'espace des Quatre Vallées. C'est ainsi que l'architecture du projet reflète la force de la montagne. Le choix d'une volumétrie en barre permet un double rapport : d'une part l'orientation des chambres ouvre la vue sur le domaine skiable, au sud ; d'autre part, le couloir distributif s'approprie la roche comme décor naturel, au nord. Au dernier étage, cette typologie unidirectionnelle s'inverse pour chercher la vue sur la vallée du Rhône. Les deux premiers étages du bâtiment contiennent les espaces publics. La surface très étroite de la barre, dimensionnée à l'échelle de la chambre, se dilate pour s'agripper à la roche. Les aménagements intérieurs sont d'une grande homogénéité: derrière un mur épais de pierre se développent des espaces chaleureux revêtus de bois. Il s'agit donc de retrouver, par l'architecture, un lien au territoire qui ne soit plus fonctionnel ni folklorique.

Related material