Infoscience

Student project
n/a

Un établissement de privation de liberté pour mineurs en Suisse romande (Châtel-Saint-Denis, FR)

Les prisons sont des programmes publics posant de grands questionnements à notre pays à l'heure actuelle. Adaptations, extensions, modernisations sont autant de problématiques qui les concernent. S'il est destiné aux mineurs, les questions que pose l'établissement de privation de liberté sont encore plus pointues de par les nouveaux instruments juridiques dont vient de se doter la législation, avec une adaptation des peines et un allongement de celles-ci. Dès lors et une fois la question de la punition réglée, quelle forme doit prendre cette dernière sur le plan architectural? En pleine croissance et développement, les détenus qui occuperont les locaux seront dotés d'une petite expérience de vie. De plus les lois de notre pays font qu'ils ressortiront de toute manière un jour de l'établissement carcéral. Il s'agit donc de développer un ouvrage destiné à les réintroduire en douceur dans la société en leur “(ré-) inculquant” les valeurs justes de notre société et en les préparant à la vie active ; tout en gardant à l'esprit la raison de leur présence: la transgression de la loi. Les thèmes de la punition et du contrôle sont ainsi restés les fils rouges du développement du projet. Ils doivent aussi l'être lors de la lecture de ce dernier. Le cahier des charges de l'établissement peut donc se résumer à la phrase suivante : punir constructivement et intelligemment sans laisser de traumatismes. Précisons encore que la liberté de l'architecte et les facultés de ce dernier sont restreintes lorsqu'il doit formuler une proposition pour un tel programme. C'est pourquoi les collaborations avec professionnels non architectes du domaine se sont avérées indispensables et très constructives.

Related material