Infoscience

Student project
n/a

Des espaces pour la ville. Aménagement des espaces publics formateurs de la future gare des Eaux-Vives (Genève, GE)

Dans le cadre du projet de raccordement ferroviaire CEVA, les terrains de la gare actuelle des Eaux-Vives sont une chance unique de densifier le centre de la ville de Genève. La nouvelle gare sera en effet souterraine et les six hectares libérés en surface font l'objet d'un plan directeur de quartier prévoyant des logements et des programmes mixtes. Le projet propose une réflexion sur les espaces publics générés par la station dans ce nouveau quartier. Il s'agit de démontrer que l'on peut projeter des espaces publics sans connaître la nature du bâti environnant, qui se limite ici à des gabarits. Les accès liés au fonctionnement de la gare, initialement prévus au centre de la plate-forme, sont rabattus latéralement dans l'épaisseur du bâti et rejoignent les quais à travers une galerie marchande. L'espace ainsi produit au-dessus de la gare comprend une bande de 30 m de large libre de construction sur toute la longueur des voies. Cette horizontale est l'occasion de concevoir un grand vide à l'échelle de la ville permettant des usages multiples. L'esplanade est donc un espace reconnaissable dans ces dimensions, composée d'un matériau unique, autour duquel se développent des espaces publics secondaires. Le projet profite de la situation topographique pour articuler les différents niveaux du site et irriguer le quartier. L'espace linéaire devient ainsi la colonne vertébrale de tout un morceau de ville.

Related material