Infoscience

Student project
n/a

Quelle urbanité pour les territoires insulaires du Sud Pacifique? Le cas de Tahiti en Polynésie française

Le territoire d'étude choisi pour tenter de répondre à cette question est l'île de Tahiti, située en plein cœur de l'Océan Pacifique Sud. Cet appendice insulaire de plus de 1000 km_ possède aujourd'hui un caractère d'urbanité singulier qui trouve sa forme exclusive dans une frange littorale plus ou moins peuplée, mince et continue, qui ceinture l'île. Le projet s'inscrit dans une démarche territoriale qui tend à grouper et densifier le développement urbain pour en limiter l'étalement. Ceci afin de libérer et de préserver au maximum les ressources naturelles locales de l'île. La problématique insulaire liée à l'exiguïté du territoire, et qui dépasse par là même le cas de l'île de Tahiti, pose la question du rapport de force qui existe entre l'étalement urbain, sa pression foncière et la préservation ou la recherche de surfaces d'exploitation pour une agriculture d'autosubsistance. Le profil type de l'île fait apparaître une zone de forte pente qui sépare actuellement la frange littorale occupée des hauts plateaux vierges et inaccessibles, les planèzes. Avec la pénurie en surfaces agricoles exploitables de l'île, le projet tente de travailler l'extension de cette urbanité de frange sur les pentes afin de viabiliser l'accès des planèzes au fort potentiel agricole et d'en permettre l'exploitation.

Related material