Infoscience

Student project
n/a

Quel pôle intermodal pour Istanbul (Eminonu, Istanbul, Turquie)?

Postulat: L'interface comme outil de friction positive entre l'urbanité et l'infrastructure. La métropole "stambouliote" se caractérise par un degré très élevé de l'urbanité. Le rapport entre sa densité et sa diversité engendre une substance socio-urbaine homogène et continue, révélatrice de son identité. Au sein de ce milieu, le déséquilibre entre la quantité de voitures et les infrastructures routières, ainsi que la césure des réseaux dans le tissu, provoquent des ruptures et des clivages, fragilisant le territoire. Connaissant tous les maux relatifs à un usage trop exclusif de la voiture, la politique actuelle veut accroître considérablement l'offre des transports publics. L'interface devient un outil indispensable pour intégrer l'échelle vectorielle et contrôler des réseaux dans la ville. Le site de Sirkeci, du point de vue des modes de transport, est une porte dans la ville, qui subit une congestion extrême des divers usagers et une absence de relations organisées. Avec un projet à venir d'une nouvelle station de métro et un surcroît de 200'000 passagers par jour, il est le lieu d'une intervention nécessaire pour en faire un des points névralgiques de la ville. Après avoir réglé l'accessibilité et la connexion entre les modes de transports, la disposition du projet sur le site veut aussi articuler les différents morceaux du tissu urbain.S'orientant d'abord et presque exclusivement sur les espaces publics, il choisit délibérément de favoriser la friction positive des divers usagers et de l'infrastructure dans les espaces créés, et de ne pas saturer ceux-ci par de nouveaux programmes afin de profiter dans la plus large mesure des attraits exceptionnels du site.

Related material