Infoscience

Student project
n/a

Sauvegarde et revitalisation des villages de montagne. Le cas de Sarreyer, Val de Bagnes, Valais

La densité de construction en madrier est la principale caractéristique de ce village en retrait de la réalité. La première partie fut le fruit d'un travail de reconnaissance par la photographie, le film, le "redessin" de cartes et le relevé. Dans une optique réaliste, le projet s'est confronté aux habitants et à la commune. Car finalement, c'est eux qui seront concernés par la moindre modification de leur territoire. Le projet vise à offrir des infrastructures publiques qui manquent et qui aideraient à revitaliser les activités locales ainsi qu'un tourisme doux. C'est donc un projet urbain d'aménagement d'une place publique sur laquelle flotte un volume en bois (salle polyvalente) remplaçant un parking au cœur de Sarreyer. Le programme est complété par des chambres d'hôtes dans la grange voisine. Le projet doit permettre l'appropriation de l'espace urbain et de la salle pour les activités théâtrales intérieures et extérieures, les diverses fêtes et autres événements favorisés par la flexibilité du projet. Les choix architecturaux mettent en scène le village en reprenant ses caractéristiques, ses relations spatiales denses et articulées. Cette mise en abîme se veut didactique. Ainsi, les habitants, les visiteurs, en confrontation avec l'intervention contemporaine intégrée, se rendent compte des vraies qualités du lieu. Cette prise de conscience collective est primordiale dans une démarche de sauvegarde durable afin de ne pas voir ces villages de montagne mourir ou se travestir.

Related material