Infoscience

Student project
n/a

Amélioration des rives du Léman à Lausanne. Une fabrique municipale

Qu'est-ce que les Lausannois viennent chercher au bord du lac? Le contact direct avec les éléments naturels? L'eau, l'air pur, le soleil, la nature… L'iconographie et la littérature relatives aux rives du Léman, comme l'architecture de Vidy, suggèrent au contraire que les processions dominicales et estivales des Lausannois répondent d'abord (ou aussi) à un besoin de représentation ou de médiatisation de la nature par le jardin et son architecture: besoin satisfait à l'échelle des clubs sportifs et des sociétés, qui parsèment le territoire de Vidy, le divisent et le remplissent des symboles variés d'une relation particulière à la nature environnante. Le projet proposé s'apparente à un médiateur municipal. Un nouveau portique, voué à la lecture, à la promenade et aux causeries, continue la construction de l'espace public de Bellerive (l'un des deux espaces laissés libres au bord du lac avec le parc Bourget) et l'agrandit vers le théâtre. Il relie l'extrémité ouest du bâtiment de la piscine à un nouveau pavillon de bains, qui appartient aussi à la famille des grottes : c'est un lieu d'accueil et de recueillement au sein de la nature et au fond de la « corbeille » lémanique, le jardin des Lausannois. En complétant le portique de Bellerive et en couvrant un morceau du rivage, le projet aspire à réunir les processionnaires dans une attitude de contemplation partagée.

Related material