Infoscience

Student project
n/a

Requalification de la Plaine-Bellevue, Sierre. Un "multipôle" scolaire (VS)

La ville de Sierre est devenue au fil des ans un lieu de formation. Les écoles supérieures et la haute école spécialisée se sont développées de façon anarchique, petit à petit, en fonction des besoins économiques. Elles sont nées sur la base d'initiatives individuelles, ce qui fait que leur implantation a manqué de coordination. La restructuration de la Haute Ecole Spécialisée et le regroupement de ses filières dans un seul bâtiment représente aujourd'hui l'opportunité d'un regroupement des formations différentes proposées dans la ville sur un seul site. La construction du nouveau bâtiment (2003) qui les regroupe sur la Plaine-Bellevue met en même temps l'accent sur ce lieu en manque d'identité et sur son devenir. Le thème proposé par ce diplôme est la conséquence de la prise de conscience de l'importance des formations proposées dans la ville de Sierre et de la construction de la nouvelle HES sur ce site, qui révèle à la fois la problématique de l'identité de la Plaine-Bellevue et celle du regroupement de la formation. Ce travail propose une requalification de ce site, ainsi que l'élaboration d'un projet de «multipôle» scolaire. Le projet comprend l'aménagement d'un parc en bordure de ville, la redéfinition de cette limite et une école regroupant l'Ecole Supérieure de Commerce et l'Ecole Cantonale d'Art du Valais. Le site de la Plaine-Bellevue a aujourd'hui un statut de résidu, de par son histoire (dépendance d'une ancienne demeure devenue hôtel et aujourd'hui hôtel de ville) et de par sa situation géographique et géomorphologique (en aval du chemin de fer, entre ville bâtie et paysage de collines). Elle forme un triangle rattaché à la ville à deux de ses angles par des routes traversant le chemin de fer. Le cimetière se développe au Sud, au pied d'une colline boisée. Le projet propose d'unifier cette plaine, et de redonner un sol unitaire autour de la colline, par l'aménagement d'un grand jardin rayonnant autour de cette colline, dont les chemins construits rappellent la géométrie du cimetière. La limite Nord est renforcée par un «mur» soutenant le chemin de fer et soulignant la façade de la ville qui domine la plaine. Ce mur épais contient le parking dont l'accès se fait de l'angle Ouest du site. Le bâtiment qui contient le programme rattache la plaine à la ville par son implantation à l'angle Nord-Ouest. Un premier volume, au niveau de la ville, contient les classes et domine la plaine. Ce volume repose sur un «socle» transparent qui contient les éléments du programme communs aux deux écoles, et qui se prolongent vers l'extérieur, dans un jardin participant au réaménagement de la plaine en un ensemble.

Related material