Infoscience

Student project
n/a

Un pôle urbain pour une friche industrielle lausannoise. Une institution culturelle génère une nouvelle identité au coeur de Sébeillon (VD)

Actuellement, Lausanne assiste au phénomène de restructuration d'anciennes friches industrielles en lieux d'attraction culturelle et commerciale. Le Flon ayant déjà débuté ce processus de reconversion, notre intérêt réside dans la perspective qu'un tel phénomène puisse se développer au-delà du Flon sur les autres plates-formes de l'ancienne friche industrielle. Le projet, A chacun son balcon, a pour finalité l'aménagement d'un nouveau pôle urbain à la limite communale de Lausanne sur la plate-forme de Sébeillon, qui par sa situation, sa surface de 120'000 m2 aménageables et son accessibilité aisée, met en évidence un potentiel certain mais mal exploité. A travers la restructuration de la plate-forme de Sébeillon en un quartier mixte (logements, bureaux, commerces et institutions publiques) où une infrastructure publique serait le fer de lance de son développement, il s'agit dans un premier temps, de renforcer la liaison des friches industrielles lausannoises, ainsi que d'amorcer ce mouvement vers celles situées au-delà des limites communales, et dans un deuxième temps, de créer une nouvelle identité au cœur de ce nouveau quartier tout en tenant compte des projets futurs comme le projet Tridel. Les moyens envisagés sont : - la mise en place d'un programme d'aménagement de quartier qui pourrait s'étendre jusqu'à Sévelin, renforçant ainsi le lien entre les deux plates-formes; - la réaffectation de la gare aux marchandises en un centre culturel dont le Musée Cantonal des Beaux-Arts serait une des affectations principales; - le réaménagement du programme Tridel: mettre la halle de transbordement en souterrain et déplacer l'entrée du tunnel vers le Pont du Galicien; - l'aménagement des espaces publics en rapport avec le quartier et la ville, à travers des places publiques, des parcs, des nouveaux itinéraires verts reliant tant le Parc de Valency à la vallée de la jeunesse que Malley Lumières au Flon et à la Gare de Lausanne. Ce développement s'insère dans une volonté de requalifier l'espace piéton qui est déjà amorcé au Flon. Dans l'idée de conserver la substance de la gare et du site entre Sébeillon et Sévelin, une articulation est créée entre ces deux plates-formes par la rencontre de deux volumétries différentes: la première reprenant la trame massive de la gare et la deuxième, les barres longilignes de Sévelin. La diversité, la mixité et la flexibilité des affectations visent à créer une vie de quartier animée. Toutes ces interventions visent à démontrer qu'il est possible de générer un nouveau pôle urbain en un lieu au passé industriel qui aujourd'hui se trouve au cœur du développement suburbain.

Related material