Infoscience

Student project
n/a

Quelle expression pour un édifice public singulier? La Maison de la Paix à Genève. Un bâtiment à haute valeur symbolique

Juillet 2002, la ville de Genève met en concours la Maison de la Paix, un édifice qui devrait prendre place sur le site des organisations internationales, face à l'OMC, sur un périmètre établi entre les voies CFF et le Chemin Rigot. Il s'agit de regrouper des locaux pour la Confédération et les institutions partenaires (principalement des bureaux), ainsi que des locaux pour l'Institut Universitaire des Hautes Etudes Internationales (salles d'enseignement, bureaux du personnel académique et une grande bibliothèque). Le site, qui est un pôle d'activité en pleine évolution, est caractérisé par une végétation importante. Notre choix est d'établir cette Maison de la Paix dans le Parc Rigot, en lieu et place du Collège Sismondi dont la reconstruction est prévue. Afin de lui donner le caractère d'une maison représentative de l'idée de paix, notre choix s'est fait sur une composition de volumes d'une hauteur limitée, orientée et centrée sur la Villa Rigot. Il s'agit donc d'une densification du parc avec le souci d'en conserver son caractère historique, de le maintenir et le renforcer pour l'avenir. Selon nous, c'est une alternative efficace qui donne à cette maison une image digne et cohérente face aux exigences de représentativité qu'elle réclame et qu'il est difficile -si ce n'est impossible- de lui accorder dans un périmètre aussi restreint et inapproprié que celui proposé par la mise en concours. Le projet cherche à exploiter les différentes configurations du site. Ses différentes parties ont été disposées de manière à en faciliter leur usage. Elles sont reliées entre elles mais se distinguent en profitant de situations différentes selon leur positionnement par rapport à la ville, par rapport au projet lui-même. L'identité de ce complexe se caractérise autant par le bâti que par l'aménagement de son environnement. Dans sa matérialité le projet se veut discret; les matériaux utilisés, qui se doivent d'être représentatifs, appartiennent à l'histoire et sont ainsi reconnaissables du plus grand nombre. Dans toutes ses parties l'ensemble est construit de manière monolithique, en briques isolantes. Les façades sont crépies et recouvertes d'une teinte qui pourra sans cesse évoluer. Dans sa partie extérieure, la plus représentative, le socle du bâtiment est revêtu de pierres provenant de toutes les nations. Elles expriment ensemble par un langage codifié et unitaire la diversité des peuples et leur volonté à vouloir vivre en paix.

Related material