Infoscience

Presentation / Talk

Sélection d'un liant sur la base de sa performance à basse température

Les chaussées routières sont en permanence soumises à des sollicitations mécaniques et thermiques qui, combinées avec les phénomènes d’oxydation des liants hydrocarbonés, vont participer plus au moins rapidement aux dégradations de surface des revêtements. Dans les régions où les variations de températures journalières et saisonnières sont suffisamment contrastées, les sollicitations thermiques génèrent des états de contrainte et de déformation qui selon la susceptibilité du liant aux basses températures "fragiliseront" la couche de roulement. Ainsi le choix d’un liant d’une recette soumise à des conditions météorologiques particulières, demande en particulier la caractérisation de ses performances à basse température. Avec l’apparition des liants modifiés lors de ces 20 dernières années, de nouveaux essais sont venus compléter les essais standards existants afin de déterminer des spécifications qui sont en relation avec la fissuration de surface observée lors de conditions hivernales difficiles. Ce sont notamment les essais de retrait thermique empêché (TSRST) réalisés sur les enrobés et l’essai Bending Beam Rheometer (BBR) réalisés sur les liants. En Suisse, 16 planches d’essais ont été réalisées sur la N9 en Valais entre Ardon et Vétroz. Une vaste gamme de liants (4 classiques et 12 modifiés) a été mise en œuvre en couche de roulement. Des essais de laboratoire, recouvrant l’ensemble des essais standards et nouveaux, ont été réalisés sur les liants et les enrobés tout au long du suivi de ces planches. Cet exposé présente les résultats significatifs des essais réalisés à basse température qui sont en adéquation avec la fissuration de surface des planches comparatives.

Related material