Infoscience

Journal article

Quel bruit fera-t-il demain ?

Le Centre scientifique et technique du bâtiment développe un logiciel qui modélise la propagation du bruit en fonction de la météo. Les applications d'Atmos sont déjà nombreuses. Un bruit se propage différemment selon le temps qu'il fait. Le vent ou une inversion de température au coucher du soleil (température plus élevée en altitude qu'au sol, qui entraîne une stabilité de l'atmosphère) peuvent dévier la trajectoire des ondes sonores, ce qui s'avère gênant à proximité d'un écran antibruit. Pour étudier finement les effets de la météo sur l'impact sonore d'une infrastructure routière ou ferroviaire, par exemple, le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) a développé le logiciel Atmos (Advanced Theoretical Model for Outdoor Sound Propagation). Il exploite la méthode de l'équation parabolique, très utilisée dans des domaines comme l'optique, l'électromagnétisme et l'acoustique sous-marine. Atmos est par conséquent bien plus précis que son petit frère Mithra, très utilisé en France pour établir des cartes du bruit ou calculer l'impact sonore d'une route. Commercialisé depuis 1987 par la société 01 dB Acoustics et Vibration, Mithra est incapable de prendre en compte les variations des conditions météorologiques. "Atmos, qui n'est pas commercialisé pour le moment, permet des études à la carte sur des points précis, mais les calculs durent beaucoup plus longtemps" , explique Jérôme Defrance, responsable du pôle acoustique environnementale et urbaine du CSTB.

    Reference

    • LEMA-ARTICLE-2008-019

    Record created on 2008-04-17, modified on 2016-08-08

Fulltext

  • There is no available fulltext. Please contact the lab or the authors.

Related material