Infoscience

Presentation / Talk

Résistance mécanique d'enrobé avec matériau recyclé

Il s'avère aujourd'hui important de développer de nouvelles techniques de maintenance en accord avec les principes du développement durable. Dans ce sens, la récupération de matériaux bitumineux issus de la réfection d'anciennes chaussées peut contribuer à faire d'importantes économies tout en réduisant les impacts environnementaux que peuvent provoquer ce genre de travaux. Le projet PARAMIX (Road pavement rehabilitation techniques using enhanced asphalt mixtures) a été lancé par la Communauté Européenne dans le but d'améliorer les matériaux, les techniques de dimensionnement et de construction dans le domaine de la maintenance des infrastructures routières, en faisant intervenir des mélanges bitumineux recyclés. Pour ce faire, des tronçons expérimentaux ont été construits en Espagne et en Suède sur la base de matériaux recyclés à chaud et à froid. L'étude présentée ici ne traite que la partie des enrobés recyclés à chaud et de certains essais de performance réalisés à l'Université Polytechnique de Catalogne (UPC). Il s'agit de neuf mélanges bitumineux ayant la même base granulométrique, à savoir celle d'un mélange semi-dense S20 selon les normes espagnoles, et se différenciant entre eux par le pourcentage de matériau recyclé ainsi que le type et la teneur en liant. Les liants utilisés ont été de trois types: un liant conventionnel, un liant à module élevé et un liant modifié aux polymères, leurs teneurs en étant de 3.5%, 4.5% et 5.5%. Le pourcentage de matériau recyclé a été de 30% pour certains mélanges et de 50% pour d'autres. Parallèlement et pour être en mesure de comparer ces résultats, des mélanges supplémentaires sans matériau recyclé ont également été testés. On constate que ces taux de recyclage relativement élevés ne sont pas défavorables aux performances relevées en laboratoire. Néanmoins, l'importance de l'homogénéité du matériau recyclé a été mise en évidence.

Related material